Accueil périscolaire et restauration scolaire : le protocole sanitaire


Dans l'attente de la validation du  protocole relatif aux Accueils Collectifs de Mineurs, les structures d'accueil (Accueils de Loisirs et Restauration scolaire) appliquent les consignes du protocole sanitaire des écoles.

Préalable

Les parents jouent un rôle essentiel. Il s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école, au collège ou lycée en cas de fièvre (38°ou plus) ou de symptômes évoquant le COVID 19, chez le mineur ou membre de son foyer. Dans ce cas, celui-ci ne pourra pas être accueilli.

De même, les mineurs atteints de COVID-19, testés positivement ou dont un membre du foyer est cas confirmé, ou encre identifié comme contact à risque, ne peuvent prendre part à l’accueil. Les mêmes règles s’appliquent aux personnels.

Les accueils sont équipés de thermomètres pour pouvoir mesurer la température des enfants (et des personnels) dès qu’ils présentent des symptômes au sein de l’établissement.

Les règles de distanciation physique

La distanciation physique dans les lieux clos (salles de classe, d’activité, réfectoires cantine…) n’est pas obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir tous les enfants. Néanmoins dès lors que cela est possible, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves.

Sauf exception, les responsables légaux ne doivent pas être admis sur les lieux d’activité des mineurs. En cas d’accès exceptionnel (ex : toléré lors de la rentrée scolaire, notamment pour les sections maternelles), ils doivent être munis de masques, respecter une distanciation physique d’au moins 1 mètre et procéder à un lavage des mains à l’entrée.

Les personnels intervenant ponctuellement au sein des accueils notamment pour la mise en place d’activités culturelles, sportives, etc.. peuvent être admis dans la structure dans le respect des règles de distanciation et des gestes barrières.

La limitation du brassage des enfants

Les mineurs provenant d’écoles différentes peuvent être reçus au sein d’un même accueil. Néanmoins le brassage de ces mineurs doit être limité dans la mesure du possible.

Un nettoyage approfondi des locaux préalable à l’ouverture des établissements a été réalisé selon une procédure établie (nature des produits, fréquence de désinfection…)

  • Un nettoyage de sols et des grandes surfaces  (tables, bureaux, réfectoire) est réalisé au minimum 1 fois par jour
  • Un nettoyage désinfectant des surfaces les plus fréquemment touchées par les mineurs et encadrants (ex : poignées de portes) est également réalisé au minimum 1 fois par jour
  • L’aération des locaux est la plus fréquente possible (au minimum toutes les 3H) et dure au moins 15 minutes à chaque fois. Les salles et locaux occupés sont ainsi aérés le matin avant l’arrivée des enfants, au moment du déjeuner et pendant le nettoyage des locaux

Maintien des gestes barrières

Affichage, information, formation, rappel auprès des enfants

Lavage des mains

  • d’une durée d’au moins 30 secondes avec une procédure affichée (images sur comment bien se laver les mains), un séchage soigneux utilisant une serviette en papier jetable..
  • En priorisant l’utilisation d’eau et de savon et à défaut du gel hydro alcoolique
  • Lavage réalisé à l’arrivée dans l’établissement, avant et après chaque repas, avant et après chaque activité, après être allé aux toilettes, le soir avant de rentrer chez soi

Le port du masque

  • Obligatoire pour le personnel dès lors que les agents sont en présence d’enfants, des parents ou de leurs collègues, tant dans les espaces clos qu’en extérieur (sauf lorsqu’il est incompatible avec l’activité menée : prise de repas, pratiques sportives…)
  • Pour les enfants : ils sont proscrits pour les enfants de maternelle et non recommandé pour les enfants de primaire (sauf lorsqu’ils présentent des symptômes d’infection à la COVID 19, auquel cas, ils sont isolés, munis d’un masque dans l’attente de leurs responsables légaux).