Matinée d’échanges entre Roussillon Conflent et Pyrénées Cerdagne


Au premier trimestre 2015, la Communauté de Communes Roussillon Conflent sera en charge de l’instruction des permis de construire sur le territoire communautaire. Pour préparer cette prise de compétence, le Président Robert Olive et sa vice-présidente, Damienne Beffara, accompagnés de David Cazenoves, Directeur du Pôle Actions Territoriales et d’Aude le Gallou, responsable urbanisme et économie,  recevaient vendredi dernier une délégation de la Communauté de Communes Pyrénées Cerdagne emmenée par son Président, Georges Armengol, et deux de ses vice-présidents, Jean-Michel Martine et Claude Grau, pour une matinée de travail et d’échanges.

 

L’urbanisme, nouvelle compétence communautaire
 

C’est à l’unanimité que les communes membres de Roussillon Conflent ont voté en juin dernier le transfert de l’instruction des permis de construire vers la Communauté de Communes. « C’est une mission difficile car elle relève d’un domaine très normé et très technique précise Robert Olive. Pour l’assurer au mieux, nous devons nous préparer en interne mais aussi voir comment cela se passe ailleurs. C’est l’objet de nos échanges avec Pyrénées Cerdagne ». Des échanges qui font suite à une première visite particulièrement constructive des agents de Roussillon Conflent en Cerdagne afin d’étudier le fonctionnement du service compétent. « M. Armengol nous avait ouvert grand la porte de ses services, il était important que nous leur rendions la pareille explique le Président de Roussillon Conflent. Et, au-delà de l’intérêt mutuel que nous avons à échanger sur ces sujets précis, je pense qu’il est indispensable pour des collectivités comme les nôtres de nous ouvrir et de travailler en bonne intelligence ».


 

Une relation « gagnant-gagnant »
 

Car en effet, l’intérêt est réciproque. En passe d’intégrer la compétence Collecte des Ordures Ménagères, les élus de Pyrénées Cerdagne, accompagnés de BrigitteForte, Secrétaire Générale et Philippe Kamel, Responsable du service Aménagement du Territoire, ont tenu à visiter le centre technique de Roussillon Conflent et à rencontrer ses équipes. « Le travail qui est fait ici est remarquable, observe M. Armengol. Et, même si la réalité de nos territoires diffère, nous pouvons voir concrètement comment fonctionne ce service à la population, que ce soit en termes d’organisation, de moyens ou d’équipements ». Autant de points qui donnèrent lieu à des conversations aussi constructives que techniques entre les différents interlocuteurs.