Edito du Président


JUIN 2019


Chers concitoyens, chères concitoyennes,

Depuis novembre 2018, la France est traversée par une crise sans précédent. Le mouvement des gilets jaunes inca

rne une colère autant qu’une exaspération. Et si je condamne de toutes mes forces les actes de violence commis lors des manifestations, j’entends avec émotion l’expression sincère d’un profond malaise social.

Cette détresse, ce sentiment d’abandon et de déclassement qui frappent bon nombre de nos concitoyens, nous, élus locaux, l’avons perçu depuis plusieurs années. Car le terrain ne trompe pas. Dans nos villages et nos campagnes, la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités locales, la fragilisation des services publics, la marginalisation des élus des territoires dans le débat public ont provoqué une fracture profonde dans le pays.

Face à cette situation, que pouvons-nous faire si ce n’est tenir bon, garder le cap et renforcer notre action au plus près des habitants ?

Tenir bon pour défendre coûte que coûte notre Service Public. Pour protéger les plus vulnérables et permettre à chacun de bénéficier de droits essentiels. C’est le sens de notre action au sein de la Maison de Services au Public. C’est le cœur de notre engagement en faveur de l’emploi sur le territoire.

Tenir bon pour renforcer notre action à vos côtés. Accueillir les tout-petits dans nos crèches, éveiller leurs grands frères et leurs grandes sœurs au sein de nos centres de loisirs, donner à tous le goût des livres et des arts dans nos médiathèques, proposer des repas équilibrés et savoureux dans nos restaurants scolaires. Des actions du quotidien, créatrices de lien, de cohésion et d’équité sociale.

Tenir bon enfin pour consolider le lien de confiance entre les citoyens et leurs élus. Mais la confiance ne se décrète pas. Alors nous continuerons de nous battre pour faire entendre vos colères, vos attentes et vos espérances ; pour rendre l’action publique toujours plus efficace et cohérente ; pour imaginer des solutions innovantes, en prise avec les réalités de notre territoire ;  pour que chaque denier public, enfin, ne soit utilisé que pour mieux répondre à vos besoins.

Ceci n’est pas une promesse mais un engagement. Il engage avec moi l’ensemble des élus de Roussillon Conflent avec qui nous défendrons pour une année encore les valeurs et l’esprit qui font la force du projet de territoire de notre Communauté de Communes.

Avec tout mon dévouement

Robert OLIVE
Président de Roussillon Conflent