Qui sommes-nous ?


Une Communauté de Communes, qu'est-ce que c'est ?

Une communauté de communes est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) regroupant plusieurs communes au sein d'un espace de solidarité en vue de l'élaboration d'un projet commun de développement et d'aménagement de l'espace. Créée en décembre 1996, la Communauté de Communes Roussillon Conflent regroupe actuellement 16 communes et compte près de 17 000 habitants.

Elle pour missions principales :

► De mettre en commun des moyens humains et matériels pour réaliser des économies d’échelle et améliorer les services à la population.

► De se projeter et d’étudier les besoins à long terme de la population dans une démarche de développement durable.

► D'offrir des conditions propices à la création d’activités économiques sur le territoire.

 

 

Roussillon Conflent, l’intercommunalité en mouvement

Créée en décembre 1996 autour de 6 communes fondatrices, la Communauté de Communes Roussillon Conflent est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) regroupant 16 communes d’un seul tenant et sans enclave. Elle a pour objet d’associer ses communes membres au sein d’un espace de solidarité en vue de l'élaboration d'un projet commun de développement et d'aménagement de l'espace.

En près de 20 ans, les contours du territoire communautaire ainsi que les compétences portées par le groupement ont largement évolué. L’année 2015, marquée par l’adoption de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation des Territoires de la République), apparait comme une étape décisive dans la montée en puissance des intercommunalités.

Une montée en puissance dont Roussillon Conflent sort renforcé. Dans sa légitimité d’abord. Le relèvement du seuil intercommunal à 15 000 habitants consacre l’intercommunalité comme l’échelon de référence du service de proximité correspondant à un bassin de vie. Dans ses missions ensuite. Sur le plan économique, Roussillon Conflent sera le relais privilégié de la région en étant  pleinement associé à l’élaboration du SRDEII (schéma régional de développement économique, d'innovation et d'internationalisation). L’absorption de la compétence Tourisme (2017) et la participation aux actions de soutien aux entreprises font des intercommunalités de véritables moteurs de l’économie locale.

Les services de proximité sont l’autre axe fort de l’action intercommunale. Le transfert des compétences PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal), MSAP (maison de services au public) et Accueil des gens du voyage en 2017, de la compétence GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations) en 2018 et des compétences Eau et assainissement en 2020 renforcent le rôle de l’intercommunalité dans le quotidien des usagers.

Mais cette montée en puissance ne peut se faire que dans le cadre d’un projet de territoire équilibré et partagé avec les communes membres. Ainsi, Roussillon Conflent place la coopération et la solidarité au cœur de son projet politique. En ce sens, l’intercommunalité doit être considérée comme une coopérative d’actions publiques au service des communes et des usagers. 

Ces principes ont désormais vocation à être déclinés dans l’ensemble des modes de travail, de concertation et de décision qui régissent l’action communautaire. Sur le plan politique d’une part, avec une organisation et une gouvernance basée sur l’équité et la représentativité. Sur le plan technique d’autre part, avec la constitution de commissions de travail, organes de réflexion et de concertation, qui accompagnent les évolutions de l’intercommunalité, tant en ce qui concerne les transferts de compétences, les politiques publiques, les fonctions ressources que l’élaboration du schéma de mutualisation.